FANDOM


Bandits, bandits (Times bandits, 1981) est le second film solo de Terry Gilliam (c'est-à-dire réalisé sans l'estampille "Monty Python", quoique certains membres du groupe y aient participé, tels John Cleese et Michael Palin.) Il en a d'ailleurs écrit le scénario, avec la complicité de Michael Palin.
Son précédent film, Jabberwocky (1976) était encore tributaire d'un esprit "pythonesque" ; Gilliam ayant pour ainsi dire voulu faire du Monty Python tout seul, le résultat était plutôt raté. C'est donc avec ce second opus que Gilliam réalise une oeuvre vraiment personnelle. Celle-ci se présente un peu comme un joyeux foutoir, pas tout à fait abouti, mais dans lequel notre cinéaste introduit certains motifs qu'il développera dans des chefs d'oeuvres ultérieurs : l'affreuse vulgarité de la société de consommation, le pouvoir de l'Imaginaire comme remède à l'aliénation qu'elle provoque parmi la population - hypnotisée par la télévision, un humour volontier cruel envers le politiquement correct considéré comme l'émasculation des gens vis-à-vis d'une saine agressivité porteuse de révolte contre l'inertie ambiante et le culte de la médiocrité.
L'histoire est celle d'un jeune garçon, Kevin, qui va être adopté par une bande de nains qui se révèlent être ni plus ni moins que des collaborateurs du Créateur de l'univers. Ceux-ci ont dérobé à leur patron une carte qui permet de localiser les trous qui apparaissent sporadiquement dans le tissu de l'espace-temps. Les nains comptent mettre à profit ce précieux outil pour entamer une carrière de brigands, forcément insaisissables puisqu'ils peuvent à leur guise fuir les lieux de leurs forfaits et se réfugier en toute sécurité dans un autre coin du temps et de l'espace. Mais l'Etre Suprême ne l'entend pas de cette oreille et les poursuit infatigablement. Pendant ce temps, le Génie du Mal Absolu (l'excellent David Warner, qui compose un irrésistible personnage imbu de lui-même), emprisonné dans la Forteresse des Ultimes Ténèbres, va tenter de manipuler à distance l'équipe de bras-cassés, afin que ceux-ci lui apportent la carte, qui lui permettrait de s'échapper...
Les périgrinations de Kevin et de se compagnons vont les amener à rencontrer des personnages historiques, tantôt grotesques comme Napoléon (Ian Holm) ou Robin des Bois (John Cleese), tantôt véritablement héroïques (Le roi Agamemnon, alias Sean Connery)
Un film tout à fait réjouissant.

-- Chadiran, le 09/05/2010

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard