FANDOM


La série anglaise "Le Prisonnier" (The Prisoner - 1967 - 1968) est une série à part. Déjà parce qu'elle ne contient en tout et pour tout que 17 épisodes, dont les 16 et 17 forment la conclusion. Pour beaucoup d'amateur, elle est une sorte de suite/conséquence de la série "Destination Danger" (Danger Man 1960 - 1968) où Patrick Mc GOOHAN jouait l'espion John DRAKE. Or vers la fin de la série, celui-ci n'est plus vraiment d'accord avec la politique de ses chefs.

"Le Prisonnier" (joué par Patrick Mc GOOHAN) nous conte les déboires d'un espion dont on ignore le nom, qui démissionne de ses fonctions. A peine rentré chez lui, il est endormi et emmené dans Le Village. Là, il est accueilli par le N°2, qui l'informe qu'il est le N°6. N°6 demande qui est le N°1, puis s'acharne (dans le générique de début) à crier "Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre" (I'm not a number, I'm a free Man !).

Ce village qui se veut idyllique (qui dans la réalité s'appelle Portmeirion, au nord-ouest du Pays de Galles) s'avère être bel et bien une prison pour espions à qui on veut extorquer des aveux. En l'occurrence pour N°6, au moins les raisons de sa démission.

Des caméras omniprésentes surveillent faits et gestes, des micros enregistrent, des bulles géantes empêchent les évasions, allant jusqu'à étouffer leurs victimes si elles (les bulles !) en ont reçu l'ordre.

N°6 s'avère être particulièrement coriace, grâce à une paranoïa sans faille. Les N°2 qui vont se succéder perdront leur emploi, leur santé, leur vie en conséquence de leurs défaites. N°6, lui, ne se départit jamais de son humour à froid et de son expression pour dire au revoir "Bonjour chez Vous !" (Be seeing You !).

Toutes sortes d'épreuves attendent N°6, des plus simples (il est candidat à la place du N°1) aux plus folles (il devient cow boy, il est dédoublé, amnésique...). Chaque épisode se conclut par l'image d'une grille qui se referme sur le visage du N°6.

Les deux derniers épisodes, qui de fait n'en sont qu'un en deux parties, mènent N°6 devant un tribunal déjanté. Bien sur, aucune réelle réponse ne sera apporté à N°6 comme aux spectateurs. Et pourtant, on y trouve quand même une terrible réponse finale.

"Le Prisonnier" est une série complétement fantastique, loin de toutes celles existant ou ayant existé. Imitée (un remake a été réalisé en mini série de six épisodes en 2009) mais jamais égalée, irrémédiablement originale, finie, complète, en couleurs et en délires. Bref, une réussite totale et absolue que seuls les anglais pouvaient nous concocter.

-- Vincent D. 2 avril 2010 à 22:14 (UTC)

Liens externes Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard