FANDOM


Cette page est consacrée au médecin dans les genres de fiction SFFF. Si vous cherchez un vrai médecin, vous vous êtes trompé de page.

Personnage Modifier

« Avez-vous ce qu’il faut pour traiter le patient ? – Oui, j’ai un permis de port d’armes. »

Cette réplique du Docteur Loomis dans Halloween de John Carpenter exprime bien l’ambiguïté des rapports entre médecin et patient dans le fantastique et l’horreur. Le médecin est-il là pour détruire le monstre ? Ou pour le guérir, c’est-à-dire pour le détruire en tant que monstre ? Et d’ailleurs, n’a-t-il pas sa responsabilité dans l’existence du monstre ? Le spectateur un peu méfiant pourrait se demander comment un patient, qui est resté quinze ans prostré dans une cellule, arrive du jour au lendemain à courir, sauter, grimper aux murs, conduire une ambulance à toute vitesse et étrangler à mains nues de robustes étudiants… N’aurait-il pas subi une manière de dressage ?

Le pouvoir mystérieux du médecin sur son patient, sa connaissance des secrets du corps et de l’esprit, sa maîtrise de la vie et de la mort, en font un personnage aussi fascinant qu’inquiétant.

Fictions Modifier

Quelques médecins illustres :

Docteur Faust.

Docteur Frankenstein : à l’origine, c’est le nom du docteur et pas celui de sa créature.

Docteur Templeton, médecin hypnotiseur confronté à un patient mystérieux dans Souvenirs de M. Auguste Bedloe d’ Edgar Poe.

Docteur Van Helsing, adversaire récurrent de Dracula. Médecin et théologien à l’origine, le cinéma de Hollywood a fini par en faire un combattant multisport.

Docteur Jekyll et Mister Hyde, créé par Robert Louis Stevenson, personnage double qui est à la fois le médecin et le monstre qu’il est censé combattre.

Docteur Silence, détective de l’étrange, héros de plusieurs romans et nouvelles d’Algernon Blackwood.

• L’inquiétant psychiatre du film Le cabinet du docteur Caligari.

Docteur Mabuse, chef de gang, hypnotiseur et omniscient, dans une série de films de Fritz Lang.

Le docteur Génessier, chirurgien et directeur d’une singulière clinique dans le film Les yeux sans visage de Georges Franju, France, 1960.

Commentaires Modifier

Depuis la fin du XXe siècle, le médecin a perdu beaucoup de son aura et il est souvent un pauvre type dépassé par les événements. Indice que le progrès des sciences médicales, comme la créature de Frankenstein, a échappé à ses créateurs ?

Patrick Cialf (discussion) octobre 5, 2012 à 19:01 (UTC)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard