FANDOM


Film japonais d’Akira Kurosawa, 1950, avec son acteur fétiche, Toshirō Mifune, d’après deux nouvelles de Ryunosuke Akutagawa.

Une nouvelle sert de récit-cadre : dans le Japon féodal, deux moines mendiants vont s’abriter de la pluie sous un portail de temple. Pour oublier le froid et la faim (on est en période de famine), ils se racontent une histoire, tirée de la nouvelle Rashōmon (Dans le bosquet), qui est le récit principal.

Attention spoil : ce résumé donne plusieurs péripéties essentielles du film. Ne lisez pas si vous n’aves pas encore vu le film.

Résumé de Rashōmon, cliquez ici.

Kurosawa s’inspire de la philosophie chinoise taoïste, selon laquelle le temps n’est pas linéaire, mais fait d’une infinité d’embranchements simultanés. Ainsi, les versions du samouraï, du brigand, etc., ne sont pas contradictoires : elles reflètent leurs positions changeantes sur l’infini des possibles.

La coexistence de temporalités différentes a été utilisée par d’autres auteurs imprégnés de philosophie chinoise : l’Argentin Jorge Luis Borges, l’Américain Philip K. Dick, et par le cinéaste chinois ZhangYimou dans Hero.

Patrick Cialf 25 avril 2010 à 21:55 (UTC)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard