FANDOM


Terry Gilliam est anglais. Plus anglais, même, c'est pas possible : il a fait partie du groupe icônique des Monty Python, la troupe d'auteurs-acteurs comique la plus célèbre du XX°siècle, qui offrit à la BBC 45 épisodes du Monty Python's Flying Circus, une émission devenue absolument culte, sans compter des films désopilants comme Sacré Graal !, La vie de Brian ou Le sens de la vie. Gilliam est donc un pur produit de la Grande-Bretagne.

Sauf que non.
Il est né en 1940, aux USA (à Minneapolis, plus exactement.) Il n'a été naturalisé qu'en 1968. C'est donc un sale étranger, un vagabond aux moeurs louches, un genre de Gitan apatride, vivant probablement de rapines. [Note : l'auteur des précédentes lignes a été viré. Nous le remplaçons par un rédacteur qui, nous l'espérons, se montrera digne de confiance, et plus déférent envers monsieur Gilliam.]

Monsieur Terry Gilliam sort de l'Occidental College diplômé, en 1962, en science politique. Toutefois, plus attiré par le dessin que par d'austères études, influencé par le magazine Mad, il devient rédacteur en chef adjoint de Help !, une annexe de Mad, et dessinateur freelance. Bien lui en prend ! Ce génie visionnaire veut briser les carcans d'une société ploutacratique bridant les talents transcendants d'artistes inspirés, qui [Note : l'auteur des précédentes lignes a lui aussi été viré. J'aimerais trouver un rédacteur pondéré, qui ne soit pas un taré caractériel, nom de Dieu ! C'est possible, ça, hein ?]

En 1964, il rencontre un acteur de roman photo publié dans son magazine, John Cleese, présentement en tournée avec la Cambridge Footlights Society, qui l’invite à lui rendre visite dans sa patrie natale de Grande Bretagne. Un an plus tard, il part faire le tour de l'Europe, et collaborera d'ailleurs brièvement au magazine Pilote dirigé par René Goscinny.

En 1967, John Cleese le présente à un producteur de télévision et, à partir de 1969, avec Eric Idle, Terry Jones, Michael Palin, Graham Chapman et John Cleese, il crée la troupe des Monty Python. Gilliam participe à la série télé Monty Python's Flying Circus comme acteur et comme auteur de dessins animés. En 1971, l’équipe réalise La Première Folie des Monty Python, film regroupant quelques sketchs du Flying Circus.

Bien entendu, il collabore activement aux autres films des Python, mais manifeste fortement l'envie de faire, seul, ses propres films. Son premier film solo, Jabberwocky, n'est pas vraiment une réussite, mais il persévère... En 1981, il réalise Bandits, bandits, qui recevra un excellent accueil.

En 1982, sort le troisième film des Monty Python, Le Sens de la vie, où Giliam réalise en solo un court-métrage ouvrant le film, The Crimson permanent assurance... Et, ce faisant, puise largement (et secrètement) dans le budget dévolu au Sens de la vie. Ses potes découvriront le pot-aux-roses en court de tournage ; cela dit, l'oeuvre de Gilliam est une grande réussite.

La production de Gilliam peut être jugée inégale. Toutefois, ses oeuvres témoignent d'un imaginaire foisonnant, où rêve et réalité se mêlent souvent sans qu'on puisse toujours savoir ce qui relève de l'un ou de l'autre (comme dans les récits des écrivains romantiques Charles Nodier ou E.T.A. Hoffmann)

Ajoutons que Gilliam accumule plus souvent qu'à son tour les déboires pendant les tournages, ce qui ne contribue pas peu à susciter la méfiance des studios hollywoodiens. Bien de ses projets seront ainsi avortés, comme en témoigne le docu-making-off Lost in La Mancha de Keith Fulton et Louis Pepe. Ainsi, bien qu'il soit l'objet de l'admiration de bien de stars américaines, peut-on regretter qu'il ne puisse pas donner la pleine mesure de son talent.

Réalisations :

Longs Métrages

1975 : Monty Python : Sacré Graal ! (Monty Python and the holy Grail) co-réalisé avec Terry Jones

1976 : Jabberwocky

1981 : Bandits, bandits (Time bandits)

1985 : Brazil

1988 : Les Aventures du baron de Münchhausen (The Adventures of Baron Munchausen)

1991 : Le Roi Pêcheur (The Fisher King)

1995 : L'Armée des Douze Singes (Twelve Monkeys)

1998 : Las Vegas Parano (Fear and Loathing in Las Vegas)

2005 : Les Frères Grimm (The Brothers Grimm)

2006 : Tideland

2009 : L'Imaginarium du docteur Parnassus (The Imaginarium of Doctor Parnassus)


Courts Métrages

1968 : Storytime (animation)

1974 : The Miracle Of Flight (animation)

1982 : The Crimson Permanent Assurance (court métrage précédant le film Monty Python : Le Sens de la vie)


-- Chadiran, le 7/3/10

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard